Coach pour Adultes et Parents d’enfants TDA/H et/ou haut potentiel, dys

Pourquoi un coaching

Quand la souffrance d’un adulte ou d’un enfant atypique cause des dégâts dans le travail, la vie quotidienne, le couple ou la famille, il faut changer pour surmonter la pression.

 Ce coaching psycho-éducatif s’adresse aux adultes et aux parents, et non aux enfants.

Par l’écoute, le questionnement, dans une démarche systémique, nous définissons ensemble vos priorités, vos valeurs et leur hiérarchie. Dans le respect de votre indépendance, je vous aiderai à devenir proactif afin que vous puissiez adopter des solutions qui vous conviennent et à non plus seulement devoir réagir.

Ce coaching psycho-éducatif vous permettra de mieux comprendre la situation, de l’accepter, et par là de stimuler votre propre capacité à la gérer.

Notre objectif : retrouver un équilibre et exalter votre potentiel ou celui de votre enfant pour en faire un atout.

A tout âge, il est possible de transformer et d’améliorer la situation. Et ça en vaut la peine !

Adultes

Adultes, vous êtes submergés, paralysés et épuisés par des tâches qui, pour les autres, semblent se faire très naturellement ; vous vous demandez pourquoi vous n’arrivez qu’au prix d’efforts infinis et d’une fatigue dont vous ne pensez pas sortir, à gérer votre vie personnelle, familiale, professionnelle.

Qu’on ait diagnostiqué à un moment de votre vie, souvent dans l’enfance, un trouble de l’attention, avec ou sans hyperactivité (TDA/H) et/ou un haut-potentiel (HP), ou que vous soupçonniez que c’est sans doute la raison des difficultés qui affectent tous les aspects de votre vie, il est temps d’agir.

Lorsque vous comprenez le fonctionnement des mécanismes induits directement par le TDA et des autres comportements qui en découlent, vous devenez capables d’anticiper leurs manifestations.

Nous travaillerons donc ensemble à :

  • Comprendre ces mécanismes et leurs effets
  • Réaménager vos activités en fonction de ces mécanismes
  • Retrouver un équilibre dans vos relations professionnelles, amicales et/ou familiales
  • Trouver des solutions concrètes au quotidien.

S’autoriser ses talents comme Léonard de Vinci, Einstein, Walt Disney,

Louis Pasteur, Jules Verne, Spielberg…et tant d’autres atypiques.

Parents

Parents, vous vous posez trop souvent ce genre de questions:

Pourquoi n’arrive-t-il jamais à s’organiser ? Pourquoi oublie-t-il systématiquement son matériel, à l’école ou à la maison ?
Pourquoi est-il si maladroit ? Pourquoi ai-je tant de mal à le faire travailler ?
Pourquoi risque-t-il l’échec scolaire ?

Vous entendez trop souvent:

« Il est paresseux. »
« Son problème est psychologique, familial, vous êtes trop protecteurs, ambitieux… »
« Ses difficultés passeront quand il grandira et deviendra plus autonome. »
Mais c’est vous qui connaissez le mieux votre enfant.

Votre enfant pourrait avoir un déficit d’attention avec ou sans hyperactivité TDA/H et/ou être haut-potentiel HP, appelé aussi « surdoué », et/ou être dys, dyslexique, dyspraxique… Plus de 10 % des enfants sont concernés, c’est-à-dire 2 ou 3 par classe! Ils sont souvent intelligents et toujours hypersensibles. Cette différence, si elle n’est pas gérée,  peut mettre en souffrance toute la famille. Il est urgent d’agir. 

Je vous accompagne pour établir un état des lieux approfondi qui vous permettra de changer de regard sur la situation.
Dès que votre compréhension des comportements de votre enfant se modifiera, nous pourrons entre autres travailler à:

  • Restaurer l’équilibre de la famille et du couple
  • Retrouver votre rôle, votre place
  • Reprendre des relations saines avec votre enfant atypique
  • Gérer harmonieusement sa vie quotidienne, sociale et ses relations dans la fratrie
  • Aménager sa scolarité pour qu’il puisse mieux la vivre.

La différence n'est pas une fatalité, on doit en faire un atout!

Mon parcours

Française installée en Suisse, je suis mère d’un jeune adulte,  qui a un trouble de l’attention (TDA/H), est haut potentiel et dyspraxique, dysgraphique, dysorthographique. Après avoir obtenu son bac avec mention très bien, il fait aujourd’hui des études d’ingénieur… tout en étant professeur de ski pendant les vacances. J’ai très vite senti qu’il y avait un problème et mon fils a donc pu être diagnostiqué très tôt. Je n’ai jamais pensé que ses difficultés étaient dues à de la « mauvaise volonté » et je ne lui ai jamais caché ses handicaps. Mais j’ai toujours mis en avant son potentiel.
La chose la plus importante était qu’il ait confiance en lui. Durant toutes ses années de formation, on a vraiment été une équipe, lui et moi, pour se battre. Ce combat de tous les jours ensemble m’a ouvert les yeux sur les situations que vivent les familles des enfants atypiques.

Je sais aussi par expérience que le TDA ne passe pas à l’âge adulte.

Architecte indépendante pendant plus de 15 ans, après un diplôme à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne et un master de management IML j’ai donc décidé de changer d’orientation et de me former.
Depuis 2012, dans ma pratique, j’accompagne et soutiens adultes et parents d’enfants atypiques dans leurs difficultés, leur parcours et leur évolution. C’est ma manière de combattre l’injustice que vivent ces adultes et ces enfants.

Praticienne certifiée INLPTA en PNL et coaching ; Formation en management collaboratif
Membre de l’ICF (International Coach Federation) ; Membre de l’ADHD Coaches Organization (TDA/H)

Cette démarche originale vous permet de changer de regard et d'élaborer des solutions créatives.

Consultations & Contact

  Consultations à Genève et sa région, et à l’étranger.

Consultations en face-à-face ou par visio, en toute confidentialité.

Je travaille aussi avec les expatriés francophones.
Lorsqu’on est loin, il est indispensable de faire appel à un coach qui parle la même langue et possède la même culture.

J’adapte mes horaires en fonction de vos besoins.

Séances de 50 min : 95 CHF/ 85 euros.

Paiement direct ou PayPal

Témoignages

“Je n’assumais plus auprès d’elle le rôle aimant mais ferme d’une mère…”

Je souhaite remercier Mona Debbas du fond du cœur pour l’aide inestimable qu’elle m’a apportée lorsque ma fille a traversé une crise qui dépassait de loin celle de l’adolescence.

Elle m’a aidée à identifier le problème, m’a conseillé des thérapeutes et m’a surtout coachée pour que je puisse faire face à la situation, me renseignant en détail sur les réactions comportementales de ma fille, me faisant réaliser que j’avais peur d’elle et n’assumais plus auprès d’elle le rôle à la fois aimant mais ferme d’une mère, m’indiquant précisément comment réagir ou ne pas réagir, comment ne pas me laisser affecter tout en restant ferme sur les points essentiels.

Grâce à Mona Debbas et à ses conseils, j’ai réussi à surmonter mes appréhensions face à ma fille et à reconstruire le lien qui avait été rompu.

“J’avais honte de lui et à cause de lui, de notre famille…”

Grâce à Mona Debbas, j’ai pu accepter mon fils, ses difficultés et sa différence. Au lieu de passer de déception en déception et de le lui faire payer, j’ai essayé de comprendre ses agissements et qu’il souffrait aussi lui-même.

Mona m’a aidée à voir que j’avais honte de lui et à cause de lui, de notre famille, surtout dans le microcosme des expats privilégiés dans lequel nous vivons.

Nous avons mis en place des règles de respect mutuel et je vois les efforts et les progrès, même minuscules, qu’il fait et j’arrive à le féliciter. Nous recommençons à dialoguer un peu. Mon fils passe son bac cette année, et il l’aura probablement, mais surtout je remercie Mona Debbas d’avoir calmé un climat de violence grandissant.

“Je reprends une vie moins centrée sur mon fils, m’épanouis, et toute la fratrie va mieux.”

J’ai rencontré Mona Debbas dans un cadre amical. Chaque fois que je lui parlais de mon fils (16 ans à l’époque, difficile et ayant des TOCS) j’étais sidérée par la lucidité dont elle faisait preuve dans ses remarques. Un jour mon mari et moi-même lui avons demandé de nous prendre désormais en consultation. Elle a été la première à comprendre les problèmes de notre fils et à mettre des mots sur ce qu’il avait (TDA et HP), en discutant avec moi et en évaluant la situation, à tel point que lorsque j’en parlais au psychologue et au psychiatre qui suivaient mon fils, ils tenaient toujours compte de l’avis de Mme Debbas.

Mona m’a aidée à comprendre comment, en tant que mère, je pouvais agir envers mon fils, le libérer du poids de mon stress et de ma culpabilité. De fait, à l’issue de chaque séance, je ressortais libérée, plus sereine pour aider mon fils et pleine de techniques pour l’aider à avancer. Mon fils, c’est évident, va mieux.

J’ai appris, grâce à Mona, à le lâcher, le laisser évoluer, suivre son propre chemin: en bref, à acquérir de la confiance en ses propres capacités. Moi-même, je reprends une vie moins centrée sur mon fils, m’épanouis, et toute la fratrie va mieux.

“Mona Debbas nous a permis d’offrir à mon petit-fils la chance de continuer à développer son potentiel harmonieusement.”

La « douance » de mon petit-fils a été reconnue très tôt. A cinq ans, il lisait couramment, et en était très fier. A l’école primaire, sa maîtresse poussait ses parents à lui faire sauter une année, mais ils ont refusé car il était bien intégré dans sa classe. Sa scolarité se déroulait très bien, mais il s’ennuyait souvent. Ses enseignants en tenaient compte, lui permettant de lire pendant que les autres élèves finissaient les exercices ou lui donnant des tâches plus avancées à faire.

J’ai rencontré Mona Debbas dans le cadre d’un coaching professionnel me concernant. Lors de nos entretiens nous avons évoqué le fait que mon petit-fils soit « haut potentiel ». Elle m’a aidée à être plus attentive à son comportement que je n’associais pas à un syndrome dys, souvent présent chez les enfants précoces (bien que je sois, de formation, psychologue clinicienne spécialisée dans l’enfant). Chez mon petit-fils, une légère dyspraxie a été constatée.

Mes discussions avec Mme Debbas ont eu pour effet que les parents et moi-même avons mieux compris certains de ses comportements. Nous nous sommes montrés plus tolérants quant à sa sensibilité exacerbée et ses fréquentes maladresses, oublis et « distractions ». Nous avons admis que « ce n’était pas de sa faute », ce qui a fait baisser les tensions au sein de la famille.

Mme Debbas nous a également incités à le féliciter pour ses bons résultats scolaires. En effet, cela nous semblait être la moindre des choses au vu de ses aptitudes. Elle nous a également sensibilisés au fait que, pour un tel enfant, il était nécessaire d’aménager la scolarité en fonction de son évolution. Dans le cas de mon petit-fils, le problème a trouvé son issue naturelle parce que la famille s’est expatriée à l’étranger. Ce déménagement lui a demandé de s’adapter dans un nouvel environnement, des défis de taille qui ont joué le rôle de projets mobilisant son attention et son énergie.

Je remercie Mme Debbas qui, par son approche originale, nous a permis de pacifier nos interactions et ainsi d’offrir à mon petit-fils la chance de continuer à développer son potentiel harmonieusement.